Spoune

Spoune, c'est 2 emails par mois 📩
pour devenir money-smart 💡
Abonnez vous !
Bienvenue à bord ! à très vite dans votre boîte aux lettres.
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Recevoir Spoune

Le marché du bien-être

Le prix du bien-être

Oui mais non, hein. Entre les gamins hystériques, la belle-famille insupp’ et votre boss qui vous a harcelé de textos tout l’été, vous rentrez de vacances encore plus crevé qu’en partant. Et si vous commenciez la rentrée par un petit moment juste pour vous ? Massage, spa ? Pourquoi pas lithothérapie, histoire de rééquilibrer vos énergies? 🧘

Attention, ceux qui vous vantent le pouvoir des pierres sont loin d’être totalement insensibles à celui… de l’argent. Aujourd’hui dans Spoune, on s’intéresse au grand marché du bien-être et à ces gourous pour qui le feel good est surtout un très bon filon. 

Gourou ? C’est une bonne situation ça, Gourou ?

Des business à gros taux de marge, il y en a beaucoup.
Le taux de marge ? C’est en gros ce qu’un commerçant gagne en vendant son produit. Ça correspond à : 

Et dans certains secteurs, il peut parfois être très très élevé : 📈

  • Crêpes : 80%
  • Nouilles : 85%
  • Fringues de luxe : 90%

(Bon, petit dis-crêp-er : en vrai, même si vendre une crêpe rapporte beaucoup, tenir une crêperie, rapporte beaucoup moins).

Mais il y a un secteur où une marge super élevée ne cache pas d’énormes coûts fixes, au contraire. Et ce secteur, c’est… le bien-être, un marché estimé à 1 500 milliards de dollars qui affiche accessoirement les meilleures marges nettes de tous les temps :

  • Médaille de bronze🥉 : Séance de méditation avec un quartz rose 
    - Tarif : 230€
    - Charges : 10€ pour un galet en quartz rose (réutilisable). Pour le reste, il suffit d’être à proximité d’un parc public. 
    - Marge : 96%
  • Médaille d’argent🥈: Stage chamanique dans la forêt
    - Tarif :
     490€ les 4 jours
    - Charges : 5€ pour la bougie de “méditation/nettoyage des chakras” . 
    - Marge : 99%
    - Bonus : les participants payent pour leur hébergement et apportent tous un “grand plat préparé” (car le partage est au cœur de la formation). 
  • Médaille d’or 🥇 : Le stage jeûne-yoga-rando dans le Pas-de-Calais 
    - Tarif :
    1100€ les 7 jours de jeûne
    - Charges : 0€
    - Location de la maison secondaire familiale : 0€
    - Nourriture : 0€
    - Rando l’aprem : 0€
    - Marge : 100%

100 % de marge ? Seriously ? Bon, évidemment, il faut tout de même compter le temps passé par le gourou. Mais vu que là-dessus, la performance est très aléatoire, il y a de quoi se poser la question : est-ce que c’est du génie ? Ou juste de l’escroquerie ? 

Tout lâcher pour devenir lithothérapeute ?


Sauf que… la plupart des néo-gourous ne s’y retrouvent pas du tout. Car en réalité, le vrai marché en explosion n’est pas tant celui du bien-être que celui de la reconversion vers les métiers du bien-être. 

Comme dit Pierre Bremond d’Ars de No Fakemed

"On ne cherche plus la pépite, on vend directement la pioche”. 

Avant le covid, le business de la reconversion était déjà florissant. Après ? Il a explosé. Et le vrai jackpot, ce ne sont pas les gourous qui le touchent, mais plutôt ceux qui les forment. Car se payer une formation ultra-chère pour se retrouver sur un marché complètement saturé, au final, ce n’est pas une super affaire… 

Cerise sur le CPF

Bien souvent, dans ces formations, les stagiaires doivent aussi donner des cours pour le compte du formateur. Cours pour lesquels le formateur se fait payer… alors que le stagiaire, lui, ne touche évidemment rien... 

OK Spoune mais au final, est-ce que ça marche ?

On sait, vous n'êtes pas venus sur terre pour souffrir (ok?). Et il y a plein de raisons d’ouvrir ses chakras quand il s’agit de se faire du bien 🌳

  • Trouver une oreille attentive : clairement, la médecine “traditionnelle” n’a pas toujours été à la hauteur – genre le médecin de famille qui recommande une bouillotte contre votre endométriose, merci bien.
  • Team acupuncture : on ne sait toujours pas pourquoi, mais se planter des aiguilles partout sur le corps, ça fait du bien. Certains médecins prescrivent même de l’acupuncture pendant des chimiothérapies. 
  • Whatever works : ben oui mince à la fin. Pédaler dans le noir sur de la techno horrible, tout le mondre trouve ça cool, mais dès qu’on a rendez-vous chez le magnétiseur, ça glousse. Tant que ça fait de mal à personne, pourquoi pas ?

Pas de mal à se faire du bien ? Sauf que parfois, si…

C’est tout le problème  Prendre les chemins de traverses de la santé, ça peut être risqué. À plusieurs points de vue : 

  • Financier : dans l’immense majorité des cas, ces soins ne sont pas remboursés.
  • Coût d’opportunité : ne pas commencer une chimio à temps pour plutôt tenter une “méthode douce”, c’est compromettre lourdement ses chances de survie. 
  • Risque pour la santé : des sales histoires, il y en a plein : le naturopathe Miguel Barthéléry qui prescrit un jeûne à un patient malade et faible – qui en meurt, c’est ballot. De plus en plus de naturopathes sont inquiétés par la justice : Eric Gandon, Thierry Casasnovas, Irène Grosjean… Avec à chaque fois la même recette : un cancer, un jeûne, un mort, et un procès (trop tard). 

Mais Spoune, le bien-être est-il vraiment un bien comme les autres ?

En plein dans le mille, Gilles ! Le gros problème de la marchandisation du bien-être, c’est précisément le fait qu’elle monétise le mal-être… quitte parfois à le créer ! Problème = opportunité business, et créer ces problèmes est une des grandes spécialités du capitalisme du XXIème siècle. Exemple ? La cellulite qui, avant de devenir une énorme machine à cash, n’a pendant longtemps préoccupé absolument personne 🙅

Alors chez Spoune, on vous le dit : si vous n’êtes pas au top de votre forme, arrêtez de culpabiliser et ne vous flagellez pas en pensant que vous devriez faire ce stage de méditation transcendentale
. Sorry mais il y a peu de chances que vous deveniez “la meilleure version de vous-même” en 10 coachings de 30 minutes à 60€ la séance. 

Le bonheur est dans le vrai – et certainement pas dans les fausses promesses des gourous au rabais.

L'Uppercut du jour