Spoune

Spoune, c'est 2 emails par mois 📩
pour devenir money-smart 💡
Abonnez vous !
Bienvenue à bord ! à très vite dans votre boîte aux lettres.
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Recevoir Spoune

Le prix des animaux de compagnie

Le prix des animaux de compagnie

Wouf ! Gnap. Miaaaow. Prrrr, prrrr, prrrr. Une fois n’est pas coutume, on ne trouve pas les mots. À la place, on aboie, on miaule, on couine d’amour pour vous, chers lecteurs, mais pas que : pour nos amis à poils et à plumes, nos chers animaux domestiques. Et justement… chers à quel point ? Aujourd’hui, Spoune se lance dans un sujet complètement wouf et pas si niche : le coût des animaux domestiques.

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le toutou. Alors, après 30 millions d'amis, l'ami à 30 000 euros ?


30 millions d'amis ? Il sort d'où ce chiffre déjà ?

C’est vrai ça. Bon, c’est déjà une émission TV au générique mythique. Mais en vrai, on en est où ? Eh bien figurez-vous que les calculs sont plutôt bons. En France, on compte :

  • 15 millions de chats domestiques
  • 12 millions de chiens domestiques
  • 3,3 millions de reptiles
  • 3,6 millions de hamsters et cochons d’Inde

Au total, ça fait quasiment 35 millions d’amis à poils et à plumes (contre seulement 11 millions d’enfants de moins de 15 ans, soit dit en passant).

Mais, quitte à se replonger dans de noms d’émissions TV vintage, la vraie question c’est… combien ça coûte ?

Mais oui, Spoune, combien ça coûte ? 

On a sorti la calculette ! Et on a fait le classement des animaux de compagnie les plus chers :

- Hamster 🐹

  • achat : 20 euros
  • nourriture + litière : 90 euros/an
  • espérance de vie : 2-3 ans
  • coût global : 290 euros

 - Chien 🐶

  • achat : entre 600 et 1 200 euros pour un Beagle ou un Golden Retriever (1,5 millions de dollars pour un mastiff tibétain, quand il était à la mode)
  • nourriture : entre 300 et 1 000 euros/an selon la taille
  • espérance de vie : 12 ans
  • coût global : 8 600 euros

- Chat 🐱

  • achat : 1 000 euros pour un Sacré de Birmanie, jusqu’à 115 000 euros pour un Ashera
  • nourriture : 750 euros/an
  • espérance de vie : environ 15 ans
  • coût global : 12 250 euros

- Cheval 🐴

  • achat : entre 3 000 et 15 000 euros (70 millions de dollars pour le mythique Fusaichi Pegasus)
  • pension box : 6 000 euros/an
  • dentiste, vétérinaire et assurances : 1 200 euros/an
  • espérance de vie : 25 ans
  • coût global : 190 000 euros

Et encore, on ne compte pas les soins ou les accidents, qui peuvent faire vraiment monter l’addition très très vite. (D’ailleurs, le secteur des assurances pour animaux est lui aussi en plein boom). 

Mais enfin Spoune ! Quand on aime, on ne compte pas ...

Clairement ! Et surtout quand on voit le succès de The Dodo, le média des “gens qui aiment les animaux” ou, encore plus significatif, le nombre de business qui se lancent dans le secteur de la pet tech : un marché estimé à 150 milliards de dollars en 2022, et qui pourrait atteindre 188 milliards en 2027.

Et sans parler des costumes d’Halloween pour chiens ou autre crayon de “Pawdicure”, il y a plein d’innovations très sérieuses pour les chienchiens qui veulent vivre d’un peu plus que de croquettes et d’eau fraîche :  

  • Pépette, la pet food tech qui propose de “remettre de la vraie nourriture dans leur gamelle” (abonnement à partir de 1,50 euro par jour)
  • Le collier connecté comme le pet tracker d’Invoxia, sorte d’Apple Watch pour toutou (149 euros)
  • La gamelle connectée Catspad qui gère toute seule l’eau et les croquettes (249 euros)
  • Le toutou connecté, puisque plusieurs pays exigent désormais la pose d’une puce RFID sur les animaux domestiques

Bref, iDog is coming

OK, un toutou ça coûte bonbon. Mais au fond, qu’est-ce que j’y gagne ?

Ravie que vous posiez la question, car il est temps de parler un peu d’amour – même si on ne fera sans doute pas aussi bien que Cédric Sapin-Dufour dans le magnifique Son odeur après la pluie. Mais le fait est qu’avoir un animal de compagnie a plein d’avantages :

  • Le rythme de vie : les toutou-lovers le savent bien, ce n’est pas le maître qui promène le chien, c’est le chien qui promène le maître. Avoir un chien, c’est s’obliger à sortir de chez soi tous les soirs pour prendre l’air et redécouvrir le quartier. C’est une manière de se leverager pour sortir plus souvent de chez soi. 
  • Sociabilité : bienvenue dans l’incroyable sociabilité des propriétaires de chiens ! Il suffit que deux chiens inconnus se reniflent un peu pour que la conversation s’engage entre deux personnes qui ne se seraient jamais parlées autrement. Meilleur remède contre le snobb... la célèbre pudeur parisienne. 
  • Le bien-être : il en faut peu pour être heureux, mais un animal, ça aide ! Les propriétaires d’animaux seraient apparemment deux fois plus heureux que les autres… 

Chat alors ! Pas étonnant que certaines préfèrent désormais avoir un chien qu’un enfant… Même si on pourrait rétorquer que, vu le prix que ça coûte, la possession d’un animal domestique est sans doute davantage un signe de réussite plutôt qu’un facteur de réussite : on réussit, donc on a un animal, et pas “parce que”. 

Attention quand même aux inconvénients : 

  • Le ménage : adopter un toutou, c’est aussi adopter les poils et la poussière qui vont avec.
  • Les vacances : il va falloir s’organiser pour le faire garder.

OK Spoune, moi aussi je veux un toutou/matou !

Toutou de suite ? Pas de précipitation, on sait comment ça finit, hein, ces pulsions d’achat d’animaux de compagnie : sur les aires d’autoroutes… Post confinement, les abandons d’animaux ont atteint des tristes records : près de 17 000 abandons enregistrés par la SPA après l’été 2022.

Alors pour se tester sans s’engager, il y a notamment plein de possibilités : 

  • Garder le chien d’un ami ou d’un collègue.
  • Aller sur Emprunte mon toutou, la plateforme qui met en relation des propriétaires d’animaux avec des gens qui ont envie de le garder de temps en temps – pour devenir propriétaire par intermittence. Pour les chats, l'équivalent s'appelle Prête moi ton chat
  • Pour éviter l'écueil de l'achat coup de cœur, il y a aussi le parcours d'adoption de la SPA – super bien pour tester votre motivation :)

Et les autres, Spoune ?

On n’a pas parlé des rats, des iguanes, des mygales ou des autres animaux domestiques exotiques. Alors désolé si, arrivé au bout de cette Spoune, vous vous sentez laissé pour compte : on s’est effectivement concentré sur les chats et les chiens qui représentent 80 % du marché des animaux domestiques. Comme souvent, ces animaux ont un prix, et pas des moindres. Mais le bonheur qu’il vous apporte, lui, est priceless.

L'Uppercut du jour